Conclusion

Depuis sa naissance en 1956 et jusqu'à aujourd'hui, l'intelligence artificielle a connu une évolution phénoménale, les principaux progrès étant notamment effectués dans la robotique et le domaine militaire. Aujourd'hui, bien que les ordinateurs surpassent les hommes par leur rapidité, ils sont néanmoins loin d'égaler les capacités de réflexion de ces derniers ! C'est là une des principales limites technologiques car la complexité du cerveau humain rend impossible toute reproduction artificielle. L'ordinateur tel que nous l'avons conçu n'est rien de plus qu'un outil à notre service. L'autre importante limite de l'intelligence artificielle est celle de l'éthique. En effet, au vu de l'importance croissante accordée à l'IA dans nos vies et à ses progrès fulgurants, nous devons nous demander si cette évolution est souhaitable ou si, au contraire, il faut la freiner car elle pourrait constituer un danger. Les robots utilisés dans le domaine militaire sont des exemples probants des ravages que peuvent causer ces machines.

L'évolution rapide de l'informatique nous permet donc de nous interroger sur le devenir de l'IA. Ainsi, Ray Kurzweil porte le flambeau de la singularité technologique, c'est-à-dire l'apparition dans quelques dizaines d'années, d'une IA dont les capacités dépasseraient celles de l'humanité. Toutefois, nous sommes bien loin des robots autonomes présents dans les œuvres de science-fiction. En effet, nous n'avons rien à craindre de ces machines si nous posons des limites. Il est donc nécessaire de se pencher sur les questions de morale, de sécurité et de droit en robotique.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×