Les avancées réalisées et potentielles

Etat de l'art

Quelles sont les possibilités actuelles de l'IA ? Nous avons eu précédemment un aperçu des multiples domaines dans lesquels s'applique l'IA. Nous allons maintenant vous présenter quelques exemples significatifs de l'essor de l'IA.

- Les véhicules autonomes. En 2005, une voiture robotisée sans pilote baptisée STANLEY gagna la course de 220 km en roulant sur le terrain accidenté du désert du Mojave à une vitesse moyenne de 35 km/h. STANLEY est un Volkswagen Touareg bourré de caméras de radars, de télémètres laser pour percevoir son environnement et de logiciels qui peuvent prendre le contrôle du volant, des freins et de l'accélérateur.

Stanley silicon 063008Standley au Grand Challenge 2005

 

- La reconnaissance de la parole. Un système automatique de reconnaissance de la parole et de la gestion du dialogue peut tenir toute la conversation avec un voyageur qui appelle United Airlines pour réserver le vol.

- Les jeux. DEEP BLUE d'IBM est le premier ordinateur qui soit parvenu à vaincre le champion du monde d'échecs Garry Kasparov sur un score de 3,5 contre 2,5. Kasparov a déclaré qu'il avait eu l'impression qu' « un nouveau type d'intelligence » était à l'œuvre sur l'échiquier. Le magazine Newsweek écrivit à propos de ce match qu'il s'agissait de « la dernière résistance du cerveau », et la valeur boursière d'IBM s'accrut de 18 milliards de dollars.

Deep BlueKasparov contre Deep Blue

- La robotique. La société iRobot Corporation exporte en Irak et en Afghanistan le redoutable PackBot qui est utilisé pour identifier des substances dangereuses, déminer, ou localiser des snipers.

PackbotPackbot d'iRobot

Les exemples précédents ont permis de présenter quelques-uns des systèmes d'intelligence artificielle existant de nos jours qui ont été développés par les sciences, l'ingénierie et les mathématiques.

L’amélioration des composants

Ce qu’on considère comme « l’intelligence » d’une machine lui vient de ses programmes. Ceux-ci sont plus ou moins performants et ils consomment plus ou moins d’énergie. Pour que ces programmes fassent leurs rôles, ils nécessitent de la puissance, fournie par le matériel de la machine. Le processeur (ou CPU) est la pièce la plus importante ; elle traite des données numériques sous forme binaire. Les avancées dans cette technologie ont permis de maintenir une sorte d’enthousiasme.

Voici quelques exemples d’avancées sur les composants pour voir clairement l’évolution qu’a connue ce domaine ces dernières années :

  • Les instructions par seconde : Dans les années 70, un ordinateur effectuait un million d’instructions par seconde, maintenant il en effectue dans les dix milliards par seconde, ce qui est une nette amélioration.
  • Les micro-processeurs : Lors de son invention en 1971, l’Intel 404 (son nom) possédait une puissance (unité de calcul) de 4 bit et cadencé a 108 kHz. De nos jours (avec « Intel® Core™ i7-3960X Processor Extrême Edition) on a pu atteindre 32 Gb de puissance et 23.4 GHz de fréquence. Ce composant permet l’amélioration de la qualité des programmes dirigeant les machines.
  • La capacité de stockage : Les disques durs ont une capacité de plus en plus grande sans pour autant prendre plus de place. Les technologies comme le RAID permettent  un stockage plus grand en mettant plusieurs disques dur sur la même unité. Les SSD ont une vitesse de lecture de 250mo/s

Cette évolution ne cesse de continuer, de nombreux pays investissent énormément d’argent dans ces projets d’avenir, et espèrent obtenir des résultats probants dans les domaines de la robotique d’ici une dizaine d’années pour le grand public.

 

Des projets d’avenir

Des projets qui nous semblaient il n’y a pas longtemps irréalisables sont désormais plus réels que jamais. En effet, de grands changements sont prévus suite à l’achèvement de ceux-là et changera notre manière de vivre. Voici quelques idées de projets en cours qui donnent une vision globale du niveau actuel atteint dans le domaine de l’IA.

  • L’un des projets les plus ambitieux à ce jour serait de créer des machines à l’image de l’homme et aussi ‘intelligentes’ que lui. Il s’agirait d’une femme robotisée sachant tout faire, dans le but de la commercialiser. Elle sera utilisée dans le cadre où dans le futur l’Homme serait trop occupé et ne pourrait pas s’occuper de sa maison, c’est alors que cet humanoïde intervient. Elle pourrait servir d’assistante sociale pour les personnes âgées ou les handicapés, voire pour de plus grands projets, et remplacer l’homme pour certains métiers ou certaines tâches dangereuses.
  • Dans le domestique, un projet serait de créer une maison totalement intelligente, voire autonome. Il suffira de faire une requête pour que la maison vous réponde et s’exécute ; température, électricité, lumière, appareils électroniques, etc, seraient contrôlables à distance. La maison contrôlera absolument tout sous ordre du propriétaire. Ce type de maison existe depuis que récemment mais serai obsolètes comparé a la maison du ‘futur’.
  • Dans le domaine médical, il serait question "d’implanter" un circuit dans des organes déficients (cerveau, yeux, jambes …) afin de permettre au sujet de retrouver ces capacités motrices ou cognitives, par exemple dans le cas d’un aveugle, celle-ci lui fera retrouver la vue ou bien encore ces implants seraient la solution contre les maladies dégénératives du type Alzheimer. Toujours dans le même domaine, on parlera de prothèse intelligente (citée dans les applications). Elles seraient capables de remplacer le membre d’une personne en ayant toutes les caractéristiques d’un membre normal. Dans ces deux cas, il existe actuellement des implants ou prothèses mais ceux-ci sont peu évolués et chers, donc non accessible à tout le monde.

Prothèse

  • Des robots de plus en plus minuscules, voilà le rêve de nombreux scientifiques. Ainsi, on voit émerger des microrobots volants en forme d'insectes et équipés de caméras permettant d'aller espionner où l'on veut. Encore plus petits, les nanorobots médecins pourraient bientôt entrer dans notre corps et intervenir sur différents organes pour les soigner. Plus loin dans le temps, certains parlent de robots "polymorphes" constitués d'un ensemble d'éléments microscopiques auxquels on pourrait ordonner de s'assembler de différentes manières pour constituer des objets !

Remplacement d'un neurone par un nanorobotRemplacement d'un neurone par un nanorobot

Les progrès dans le domaine des nanotechnologies permettent d'envisager la réalisation de nanorobots qui pourraient avoir de nombreuses applications en médecine, mais également pour augmenter certaines capacités.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×